Salut à vous mes p’tits chats !

Reprenons mon récit sur mes aventures Ucépiennes. Comme je vous l’ai expliqué dans mon article J’ai testé pour vous… l’UCPA!, ce voyage m’a été offert par mes proches qui, il faut le leur reconnaître, aime tester mes limites… Cela me rappelle une histoire à base de raquettes, de neige et de crêpes… Mais ceci est une autre histoire!

Mine de rien, mine de crayon, revenons-en à nos moutons !

Le programme au jour le jour

panorama-costa-calma

Lundi – J + 1

La première journée a débuté par une réunion d’information sur le séjour. Nous nous sommes regroupés par thème de séjour et avons abordé le programme de notre semaine.

Les vacances multi-activités

Ce qui est top avec le thème multi-activités, c’est justement qu’on ne se cantonne pas à une seule activité. Imaginez : vous vous êtes inscrits au groupe de surf sans savoir à l’avance si cela vous plaît et vous vous rendez compte au bout de la première journée qu’à part vous apporter votre dose de lavage nasal, la planche n’est pas vraiment votre amie… Le reste de la semaine risque d’être long… En multi-activités, au moins, vous n’avez pas le temps de vous lasser !

Et c’est parti pour notre première activité : balade sur la plage à destination du spot de kitesurf et windsurf (si comme moi vous vous demandez ce que c’est que ce nouveau sport, sachez qu’il s’agit de la bonne vieille planche à voile ! Et histoire de faire un peu plus rêver, pof on le renomme windsurf ! La classe à Dallas quoi !)

Bienvenue en terre inconnue

A savoir que la plage n’est pas très homogène, nous avons enseveli nos baskets dans le sable fin, avons fait rouler nos semelles sur des galets, avons gravi des rochers, avons pataugé dans des sables mouvants, avons risqué nos vies avec courage… Oui bon ok, là c’est peut-être un peu exagéré, mais j’aurais bien voulu vous y voir vous, sur ces gros cailloux recouverts d’algues mouillées !! D’ailleurs, l’un d’entre nous, mais je ne dirai pas qui, a voulu éviter les glissades périlleuses en traversant une petite flaque d’eau… Petite? Flaque? Oui c’est ce que nous avons cru, enfin, jusqu’à ce que l’eau lui arrive à la taille !!

Fuerteventura a cela de magique, c’est que lorsqu’on croit savoir où on est, des surprises nous sont encore réservées. Imaginez, vous êtes en pleine discussion à base de :

« -T’as quel âge Mine?

-Tu me donnes quel âge ?

-22 !

-Mais non n’importe quoi, Mine, t’as comme moi hein, t’as 26 ans ?

-Gagné les filles ! Avec quelques années d’expérience en plus… » 😉

Quand tout à coup, PAF !, votre regard balaie votre environnement et vous vous trouvez nez-à-nez nez-à-lune avec des kunus ! Kuku et kiki, hein, pas de jaloux ! Et tout ça au beau milieu des brochettes de touristes exposant fièrement leur nouveau maillot de bain mais zieutant avec envie et (in)discrétion l’absence (ou tout du moins la future absence) de marques de bronzage desdits énergumènes… À noter tout de même que ces derniers présentent une pénurie d’adeptes dans la tranche masculine des 20-40 ans… Dommage ! 😉

Des vacances ponctuées de rencontres … inattendues !

Nous avons aussi fait des rencontres (beaucoup plus plaisantes) pendant cette rando ! Au milieu des pigeons (eh oui, on n’y échappe pas !), des petites bêtes toutes douces et pleines de poils bondissaient d’un rocher à l’autre en faisant un détour au passage pour attraper un petit bout de pain tendu par une des nombreuses mains à proximité. J’ai mitraillé ces premiers écureuils rencontrés, mais il ne m’a pas fallu bien longtemps pour admettre que leur présence était somme toute banale ! Comme des pigeons quoi ! 😉

Nous avons poursuivi la rando en laissant la faune locale et en nous enfonçant dans les marécages. Splotch Spotch… Mes baskets ont adoré produire ce nouveau bruit, mes chaussettes mouillées beaucoup moins ! :s

Farniente au soleil

Arrivés au spot, sous un soleil de plomb, mes petons ont goûté le plaisir de se dégourdir les knakis dans un sable fin et chaud à souhait ! Après rechargement des batteries avec un petit casse-dalle, nous voilà partis étaler nos serviettes de bain en bord de plage, faire trempette dans une eau d’un bleu limpide à température idéale et lancer les premières photos d’une looooongue série de « selfies-perches » – immédiatement partagés à notre entourage pour les rendre jaloux rassurer et frimer de manière honteuse leur montrer l’absence de requins et autres prédateurs dans cet environnement paradisiaque. Et bien évidemment les rendre encore plus jaloux.

Le Canarie-Palace

Au retour de la plage, nous avons regagné l’hôtel et notre petit groupe de filles « délaissées » (cf. l’histoire des parias de la veille! ^^) a enfin pu prendre ses marques et établir ses quartiers dans son palace appartement. 2 chambres de 2, un salon dans lequel on nous a installé un lit supplémentaire (Gracias Sergio ! ), une cuisine, une belle salle de bain, 2 terrasses dont l’une avec vue sur la piscine ; on était vraiment bien loties ! 😉

belle vue depuis chambre d'hôtel

La 3e mi-temps

Après ravitaillement au buffet et petite beauté faite à la mode Grease/Colo d’adolescentes, voilà notre groupe de joyeux drilles partis à la découverte d’un autre lieu indispensable pour ces vacances : le bar !! Mojitos, claras, cervezas, chupitos… et cocktails en tout genre, nous avons passé notre première vraie soirée tous ensemble pour apprendre à nous connaître et débriefer sur cette première journée d’activités.

Mon étonnement de la veille sur la facilité de nos relations et de nos discussions s’est encore renforcé : il était si facile de passer d’un groupe à l’autre, de parler avec tout le monde, de rire franchement avec chacun !

« -J’ai fait un balayage. Ça fait un peu salope non? » -E.-

Après une belle soirée comme celle-là, où quelques tentatives de rapprochement ont pu être observées (une vraie colo d’ado je vous dis !!), le temps est arrivé de rejoindre notre hôtel pour une bonne nuit de repos et repartir de plus belle le lendemain !

La suite au prochain épisode...

Leave a Reply