Salut à vous mes p’tits chats !

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui devrait plutôt intéresser la gente féminine ; l’épilation. Oui, messieurs, ne croyez pas que nous naissions et vivions sans poils, même les princesses arborent une pilosité, bien souvent méprisée. Mais pour répondre à des critères de beauté et/ou d’hygiène personnels ou communautaires, nous sommes très nombreuses à vouloir, si ce n’est nous en débarrasser, au moins la maîtriser.

Du reste, sachez messieurs que vous êtes tout de même les bienvenus! La curiosité n’est pas forcément un vilain défaut et l’épilation n’est pas non plus réservée au sexe féminin! 😉

L’épilateur est mort… Vive l’épilateur !

Pourquoi aborder un tel sujet me demanderez-vous ? Ce n’est qu’un concours de circonstances !

Histoire de me faire une petite blague bien placée, mon super épilateur Revlon, après 4 ans de bons et loyaux services, a décidé de pousser son dernier soupir le 1er avril dernier alors que j’étais en train de me transformer en yéti… Avouez quand même qu’il a bien choisi son moment !

Me voilà donc à nouveau obligée de plonger dans les comparatifs afin de trouver ma nouvelle perle rare pour retrouver et entretenir la douceur de mes jambes.

Quelle méthode d’épilation ?

Il faut dire qu’en matière d’épilation, je suis assez compliquée, si ce n’est exigeante. Je crains la douleur, on peut même dire que je suis assez douillette, si ce n’est une vraie chochotte! 😉 Mais hors de question de succomber au doux chant du rasoir! Si c’est me retrouver avec de la barbe là où je ne rêve que d’un petit duvet à défaut d’une peau imberbe, merci bien mais non merci!

Du coup, en fonction des zones, j’adapte ma méthode d’épilation.

L’épilation à la cire

Très pratique, efficace, rapide mais ouch! Qu’est ce que c’est douloureux !! Pendant longtemps je me suis infligée ces scènes de tortures toute seule chez moi, mais à force, ma volonté faiblissant, j’ai fini par retirer les bandes de cire sous l’eau chaude de ma douche, ce qui a légèrement joué sur l’efficacité de la méthode…

Du coup, j’ai décidé de m’en remettre aux mains des professionnelles ; pas de cris, pas d’états d’âme, scratch scratch scratch, une peau douce en 2 temps 3 mouvements.

Mais au bout de quelques temps, si mon corps était plus que satisfait, un autre a commencé à faire la tête… mon portefeuille ! :s

Pour limiter les frais, je me suis rabattue sur une méthode d’un meilleur rapport qualité/prix :

L’épilation à l’épilateur électrique

BzzZzzZzzZzz… Quel est ce doux bruit? Un bruissement d’ailes? Un vibreur? Non, juste un appareil de torture. Enfin presque. Je ne sais pas qui a inventé la célèbre maxime :

Il faut souffrir pour être belle

Malheureusement c’est souvent vrai lorsqu’il s’agit de notre pilosité… Et à moins d’avoir un certain attrait pour la douleur, celle-ci entre forcément dans l’équation pour définir le meilleur épilateur. D’ailleurs, quels sont les éléments importants pour définir ce matériel idéal ? Chacun(e) mettra un curseur là où il/elle le désirera, mais pour ma part certains aspects sont à retenir.

Mes critères principaux de choix

L’efficacité du produit est un des aspects les plus importants pour moi. Le nombre de pincettes, le nombre de têtes, le nombre de vitesses, la largeur de l’appareil, qualité des pincettes, … bref, tout ce qui va permettre une épilation réussie, efficace et efficiente !

La rapidité ! Merci bien mais si c’est pour passer 3h à serrer les dents et prendre sur moi, je crois que je préfère encore garder mes poils !

La douleur… aïe! Sujet sensible! Là, en tant que Reine des Chochottes autoproclamée, je dois dire que j’attache une attention toute particulière aux divers stratagèmes permettant d’atténuer les sensations. Et comme je ne me fais pas (entièrement) avoir par les promesses marketing, j’aime lire les avis des utilisatrices pour me faire une idée. Vibrations anti-douleur, tête massante, effet glaçon anesthésiant, …

Le prix. Non mais vous avez vu les écarts de prix proposés??? On passe d’une trentaine d’euros à plusieurs centaines, et parfois même sans accessoires spécifiques ! A ce prix là, j’attends de mon épilateur non seulement qu’il me fasse une peau parfaitement douce mais également qu’il me bronze et me parfume! Et pourquoi pas, qu’il me fasse couler un petit kawa…? Donc il faut trouver le juste milieu. Souvent les épilateurs les moins chers ne sont pas le moins douloureux et les plus efficaces, mais ils font (plus ou moins bien) leur job !

La durée de vie du produit et ses prolongations. Quelle mauvaise surprise lorsque votre joujou vous lâche et que vous vous rendez compte que la marque ne fabrique plus de pièces de rechange… Mieux vaut investir dans une marque établie et reconnue.

Mes critères secondaires

Une fois la présélection établie, si l’on se retrouve avec plusieurs matériels similaires, certains critères peuvent faire pencher la balance plutôt d’un côté que de l’autre. Par exemple, l’ergonomie du produit, la qualité des matériaux utilisés, les accessoires proposés (Trop d’accessoires tue l’accessoire !), … Mais surtout les avis des utilisatrices !

À la recherche de mon petit bijou de technologie

Et c’est reparti pour un marathon de comparatifs techniques ! Et comme tout une chacune, une fois habituée à un certain niveau de prestations, j’ai recherché un appareil équivalent, si ce n’est encore meilleur.

Ôde à mon beau REVLON

Ô toi épilateur de mon coeur, dont le nom laissait rêver à la beauté –Beauty Dream-, avec tes 36 pincettes réparties sur ta double tête à rotations inversées, tu m’as comblée durant toute ces années en te promenant sur ma peau et la laissant douce pour quelques temps…

Fidèle compagnon, tu répondais toujours présent, en toutes circonstances et en tous lieux, tant qu’une prise électrique était disponible. Eh oui, malgré tes nombreuses qualités, tu avais un fil à la patte quelque peu handicapant, à cause de lui tu n’as pas pu découvrir le plaisir d’un travail en plein air.

Mais sois fier de toi, ô mon beau REVLON, tu n’as pas chômé toutes ces années et tu étais très apprécié.

Il est désormais temps de tirer ta révérence et de laisser la place aux jeunes, avec leurs nouvelles fonctionnalités.

Mine de rien, mine de crayon, revenons-en à nos moutons !

Bienvenue à toi BrAun !

De pages en pages, de comparateurs en comparateurs, finalement, mon choix s’est porté sur la marque BrAun. De bonnes critiques, un panel de produits très large, une fourchette de prix très étalée, cette marque à tout pour plaire !

Parmi tous les produits, j’ai jeté mon dévolu sur le BrAun Silk Epil 9, dernière génération et -non sans importance- avec une promo ! (près de -50%, je n’allais pas cracher dessus!) 😉

Alors, roulement de tambour… mon colis est arrivé à bon port et en voici le contenu :

Epilateur braun silk epil 9 969
 

Braun Silk-épil 9 969e Legs, body & face :

  • Tête d’épilation 40 pinces
  • Rouleaux massants haute fréquence
  • Accessoire de contact avec la peau
  • Brosse exfoliante en profondeur
  • Brosse exfoliante douce
  • Brosse nettoyante visage
  • Chargeur
  • Brossette de nettoyage
  • Trousse de rangement

Satisfaction des critères

Reprenons point par point les critères :

Efficacité : Le Silk Epil 9 est pourvu d’une tête plus large que ses petits copains, accueillant 40 pinces pourvues de la technologie MicroGrip. L’accessoire de contact avec la peau permet de passer sur les zones tendres et sensibles, mais rien de bien innovant. Les rouleaux massants haute fréquence, eux, apportent un réel avantage : en s’inclinant, il permet de s’adapter aux courbes de votre corps (arrière des genoux par exemple) ce qui le rend très efficace. 2 vitesses permettent également d’adapter l’épilation à la pilosité, plus ou moins épaisse.

Mon avis : = Les poils sont bien agrippés et arrachés, peu de passages, même les plus petits poils sont retirés.

Rapidité :  Découlant de l’efficacité de la tête d’épilation, je n’ai jamais eu un tel résultat aussi rapidement avec un épilateur électrique !!

Mon avis : =

Douleur : aussi étonnant que ça paraisse, les rouleaux massants haute fréquence qui, selon la notice, “stimulent efficacement votre peau pour une épilation ultra douce grâce à ses pulsations vibrantes actives”, sont réellement efficaces !! Incroyable mais vrai, l’épilation perd enfin son aspect de torture !

Mon avis :  = Je suis conquise !!

Prix : En fonction du nombre d’accessoires que vous souhaitez ajouter à votre Silk Epil 9, la fourchette de prix se positionne entre 90€ et 200€ environ. Mais vous pouvez trouver des offres promotionnelles sur la toile, allant jusqu’à près de 50% du prix !!

Mon avis : =

Durée de vie : pour le moment je ne pourrais pas me prononcer, mais si j’en crois la notoriété de la marque, la multitude des accessoires, l’abondance de pièces détachées, il me semble que ce critère semble très bien parti pour être entièrement satisfaisant.

Mon avis :

Les critères secondaires

Cet épilateur possède un grand nombre de petits plus qui peuvent en convaincre plus d’une (dont moi!) :

  • Ergonomie & aspect : cet appareil permet une bonne prise en main, même pour des petites mains d’enfant comme les miennes. La matière est agréable au toucher, la molette de mise en marche est facile d’accès et de manipulation pour droitière ET gauchère. L’épilateur est décliné en 3 couleurs funky et girly : rose, bleu et violet.
  • Wet & Dry : critère qui a son importance, l’épilateur Silk-épil 9 de Braun peut être utilisé sous l’eau de sa douche/bain. Je dois avouer que je ne suis pas vraiment convaincue par l’épilation sous la douche, je trouve que les poils sont moins bien agrippés et le résultat n’est pas très net. Mais là où cela devient un atout, c’est que cet épilateur fonctionne sans fil, il est rapidement rechargeable (1 heure) et présente une autonomie de 40 minutes, ce qui est plus que suffisant pour exfolier, épiler et adoucir !
  • Lumière : une petite lumière est ajoutée à l’appareil. Je la considérais au départ comme un simple gadget, mais après utilisation, elle se révèle être d’une grande aide pour traquer les petits poils blonds ou transparents.
  • Brosses exfoliantes : 2 brosses font partie du pack : une brosse bleue pour une exfoliation en profondeur et une brosse violette pour une exfoliation douce. J’ai donc revu ma routine épilation : tout d’abord, je fixe la brosse bleue pour enlever les peaux mortes, relever tous les petits poils et faciliter l’étape suivante qui est l’épilation. Enfin, pour terminer, je fixe la brosse violette et repasse sur toutes les zones épilées pour enlever les dernières peaux mortes et éviter les poils incarnés.
  • Brosse visage : cet accessoire semble d’un premier abord ne rien avoir à voir avec l’épilation mais détrompez vous ! En plus de permettre un nettoyage en douceur et en profondeur, il prépare aussi le terrain si vous voulez vous épiler le visage. Et cette fois, c’est un réel plaisir de l’utiliser sous la douche ! 😉

Mon bilan

Bon, vous l’aurez compris, en définitive je suis très satisfaite de cet investissement ! Je ne peux que vous le conseiller, car même si je n’en suis toujours pas à adorer cette corvée, celle-ci est devenue vraiment plus légère et agréable !

Cela mérite bien un mot de la fin :

Vive l’épilation !

À bientôt mes p’tits chats !

Leave a Reply